Vous êtes ici : Accueil> Méthodes> Direction de projets

Direction de projets

Un chef de projet et son équipe de consultants au service de votre entreprise

Un consultant est mandaté gracieusement pour mener un audit et circonscrire la(les) problématique(s) de l’entreprise.

Il sollicite son équipe d’experts pour avoir une vision à 360°.

Une fois la mission validée. Il devient chef de projet et engage son équipe dans l’atteinte des objectifs fixés.



 

QUAND LE CONSULTANT DEVIENT CHEF DE PROJET…

Un consultant gracieusement mis à la disposition de l’entreprise

Un consultant est mis à la disposition de l’entreprise gracieusement pour une période de 6 mois à raison d’une demi-journée de présence par mois dans l’entreprise.

Son rôle :

  • Comprendre le fonctionnement global de l’entreprise, ses enjeux, ses risques
  • Identifier avec vous les projets et les axes de développement où le recours au conseil ou à la formation produirait de la valeur ajoutée

Régulièrement, il sollicite l’équipe OUI Consult pour avis et conseil.

Cette approche permet une vision globale, évite au consultant de “s’enfermer” dans sa propre discipline et ouvre de nouvelles perspectives pour l’entreprise.



 

UN ACTEUR EXTERNE, centralisateur des infos et manager interne du projet !

Une fois la mission validée et les objectifs de valeur ajoutée fixés, il forme son équipe de consultants. Chaque expert est sollicité dans sa discipline et apporte ainsi toute la force d’un collectif de conseil.

Lors du lancement d’une action, le consultant joue alors le rôle de « chef de projet » et s’assure que les intervenants s’intègrent dans la dynamique globale de l’entreprise (cette vision globale permet de prévenir le risque trop souvent avéré qui consiste à modifier l’organisation dans un domaine sans tenir compte des conséquences ailleurs dans l’entreprise).

Le chef de projet a également pour rôle de quantifier la valeur ajoutée prévue de l’action menée, et d’assurer que celle-ci est mesurée, en accord avec le chef d’entreprise.

Ce faisant, à l’issue de l’action, on peut valider sa rentabilité.